Ichi The Killer

Publié le par DiaKr

  

2001
Japon
un film de Takashi Miike avec Tadanobu Asano et Nao Omori


   Pour comprendre ce film il ne faut pas s’arrêter au robocop tueur en plastique aux manières plus que sanglantes. Il ne faut pas non plus s’arrêter aux tortures sadiques des gangs de yakuzas.

 

 

 

    L’analyse des personnages est pourtant assez intéréssante dans ce film.

   Tout d’abord, Ichi, le schizophrène immature partageant sa vie entre une pièce glauque ne dépassant pas les dix mètres carrés traduisant parfaitement sa fermeture au monde et sa sensation de rejet du monde extérieur, et des scènes de tuerie à la violence à peine soutenable.

   Puis le culturiste recherchant le pouvoir à travers la manipulation de ce pauvre (hé oui, on en vient facilement à plaindre le psychopathe immature) Ichi. Il y a aussi le chef yakuza aux joues lacérées toujours à la recherche de sensations fortes (et le mot est faible), explorant les plus sombres perversion de l’Homme. Et puis le policier protecteur de son fils et dont le but ultime de sa carrière est de coincer Oïchi. On peut encore compter plusieurs autres personnages aux développements non moins intéressants, et qui font, selon moi, le principal attrait du film.

    L’ambiance est aussi assez bien réussie. Rappelant souvent le sinistre Dead Or Alive, la mise en scène s’inscrit assez bien dans le film de yakuzas.


   Cependant ce film a quelque chose de fade, ou plus exactement qui ne respecte pas le style qu’avait si bien exploité Dead Or Alive. C’est que le montage, la photographie et l’image sont largement inspirés d’Hollywood et des blockbusters d’action nord-américains.on aurait attendu quelque chose de plus underground, plus sale, plus posé, qui aurait permis de mettre en avant les scènes qui pourtant s’y prêtaient bien.

 

 

 

   Alors, bien que j’ai aimé regarder ce film, bien que l’on soit attiré par ces sombres ambiances, je n’aurait pourtant qu’un mot pour décrire la performance de ce film : dommage.

 

 

> Quelques liens : 

Fiche Cinémasie :

Ichi The Killer

Critique Cinéasie :

 Critique d'Ichi The Killler

 

Publié dans Critique

Commenter cet article